Résidences d’artistes en laboratoire scientifique

Un dispositif novateur de l’IRCL soutenu par le Ministère de la Culture

Ce dispositif s’ajoute aux deux programmes déjà co-financés par le Ministère de la Culture via l’accord-cadre CNRS/Ministère de la Culture 2021-25, dont le festival Printemps des Comédiens à Montpellier est partenaire : « Shakespeare et citoyenneté » et la « Phonothèque : de Puck à Figaro » (https://ircl-phonotheque.cnrs.fr).

Lancé le 1er janvier 2023 en partenariat avec le Printemps des Comédiens et avec le soutien du Ministère de la Culture, le dispositif « Résidences d’artistes en laboratoire scientifique » vise à formaliser et à institutionnaliser le dialogue entre chercheurs et artistes qui a lieu à l’Institut de recherche sur la Renaissance, l’âge Classique et les Lumières (IRCL, UMR 5186 CNRS/Université Paul-Valéry Montpellier 3) depuis de nombreuses années, avec des compagnies locales, nationales et internationales qui travaillent sur les corpus de la première modernité en Europe. Il s’inscrit dans la logique du programme « Arrêt sur scène » initié en 2011 et de la revue en ligne sur OpenEdition qui s’y adosse : Arrêt sur scène. Théâtres européens de la Renaissance aux Lumières. Il a pour effet de visibiliser l’accompagnement scientifique, littéraire et dramaturgique que les chercheurs de l’IRCL proposent aux compagnies qui les sollicitent régulièrement lorsqu’elles montent des spectacles en lien avec les corpus des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles. Ce dispositif articule le projet scientifique de l’IRCL et la recherche artistique, les chercheurs devenant partie prenante des processus de création qu’ils informent en dialogue étroit avec les acteurs du spectacle vivant.

Le Printemps des Comédiens, qui adresse à l’IRCL nombre d’artistes et de compagnies, est associé à la programmation de ce dispositif en sa qualité de partenaire des programmes de recherche de l’IRCL inscrits dans l’accord-cadre CNRS / ministère de la Culture et met à disposition un plateau technique pour les séances de travail qui le nécessitent.

Tout accueil en résidence à l’IRCL donne lieu à une sortie de résidence. Le dispositif « Résidences d’artistes en laboratoire scientifique » est valorisé sur le plan institutionnel non seulement à l’IRCL, via les outils de communication de l’équipe, mais par les compagnies partenaires, qui précisent sur tous leurs supports de communication qu’elles ont bénéficié d’un accueil en résidence à l’IRCL (site web, programmes, feuilles de salle…).

Les artistes intéressés par ce dispositif sont invités à compléter le dossier de candidature et à l’envoyer à :
ircl (chez) univ-montp3.fr

Comité de sélection :
Florence March, directrice de l’IRCL et responsable du programme pour l’IRCL
Jean Varela, directeur du Printemps des comédiens et responsable du programme pour le festival
Janice Valls-Russell, ingénieure de recherche CNRS à l’IRCL
Jean Vivier, ingénieur de recherche CNRS à l’IRCL

En 2023

Poursuite de l’accompagnement de la troupe de La Bulle bleue à Montpellier autour de la mise en scène par Marie Lamachère (compagnie Interstices) d’un dyptique, La Tempête/Le Songe d’une nuit d’été [such stuff as dreams] de Shakespeare, programmée pour l’édition 2023 du Printemps des Comédiens.

Membres de l’IRCL impliqués : Florence March (professeur UPVM3), Adèle Mignard Mocellin (doctorante CIFRE IRCL/Printemps des Comédiens), Janice Valls-Russell (ingénieur de recherche CNRS), Jean Vivier (ingénieur de recherche CNRS), Daniel Yabut (ingénieur de recherche CNRS).


Accueil à l’IRCL de Koumarane Valavane, directeur de la compagnie et du théâtre Indianostrum à Pondichéry. Création de L’École des femmes programmé à Limoges pour Les Francophonies 2024. Re-création de Chandâla, l’impur (adaptation de Roméo et Juliette). Création de Macbethji, la tragédie indienne.

Membres de l’IRCL impliqués : Pierre Kapitaniak (professeur UPVM3), Florence March (professeur UPVM3), Adèle Mignard Mocellin (doctorante CIFRE IRCL/Printemps des Comédiens), Catherine Pascal (maître de conférence UPVM3) et Léo Stambul (maître de conférence UPVM3), Sarah Temmar (doctorante IRCL), Janice Valls-Russell (ingénieur de recherche CNRS), Nathalie Vienne-Guerrin (professeur UPVM3), Jean Vivier (ingénieur de recherche CNRS), Daniel Yabut (ingénieur de recherche CNRS).


Conception d’une lecture-promenade, « Transmissions », conçue conjointement par le metteur en scène Béla Czuppon (compagnie La Baignoire à Montpellier) et d’une équipe de chercheurs de l’IRCL dirigée par Evelyne Berriot-Salvadore pour donner à entendre des textes français et anglais de la Renaissance, de l’âge Classique et des Lumières, à l’occasion des vingt ans de l’IRCL en 2023. La lecture-promenade a été créée le 16 juin 2023 sur le campus Saint-Charles de l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 qui héberge l’IRCL.


Accompagnement de Julien Bouffier (compagnie Adesso e sempre ; festival Warm Up, le OFF du Printemps des Comédiens) pour son projet de création autour de Gabriel Monnet, figure du théâtre populaire.

Membres du Pôle 3 « Dynamiques contemporaines des héritages » de l’IRCL impliqués : Pierre Kapitaniak (professeur UPVM3), Florence March (professeur UPVM3), Janice Valls-Russell (ingénieur de recherche CNRS), Jean Vivier (ingénieur de recherche CNRS).


Accueil de Béla Czuppon, directeur artistique de La Baignoire, pour la conception, en partenariat avec l’IRCL, d’un film autour de textes de Shakespeare pour l’Organisation des Nations Unies (ONU). L’ONU souhaite promouvoir ses objectifs auprès du grand public, et envisage pour cela de passer par Shakespeare. Il s’agirait de faire un film avec des monologues (ou dialogues) de Shakespeare dans toutes les langues officielles de l’Organisation.

Membres de l’IRCL impliqués : Florence March (professeur UPVM3), Janice Valls-Russell (ingénieur de recherche CNRS).

En 2024

Du 22 au 26 janvier 2024, accueil de Philippe Flahaut, metteur en scène, formateur d’acteurs, fondateur et directeur de la compagnie Création Éphémère et du Centre d’Art Dramatique pour Comédiens Différents, ainsi que Théo Kermel, comédien professionnel porteur d’une trisomie 21 et membre de la compagnie Création Éphémère. Accompagnement théorique et dramaturgique aux artistes autour de leur création « Figure.S » programmée au Théâtre de la Maison du Peuple, scène conventionnée de Millau, en mars 2024, composée de quatre monologues portant sur une figure shakespearienne (Hamlet, Macbeth, Richard III et le roi Lear).

Membres de l’IRCL impliqués : Patricia Dorval (maître de conférence UPVM3), Gaëlle Ginestet (PRAG UPVM3), Pierre Kapitaniak (professeur UPVM3), Florence March (professeur UPVM3), Janice Valls-Russell (ingénieur de recherche CNRS), Nathalie Vienne-Guerrin (professeur UPVM3), Jean Vivier (ingénieur de recherche CNRS), Charles Whitworth (professeur émérite UPVM3), Daniel Yabut (ingénieur de recherche CNRS).


Du 25 au 29 mars 2024, accueil de la compagnie britannique des Edward’s Boys (King Edward VI School à Stratford-upon-Avon), dans le cadre de la création de The Maid’s Metamorphosis, pièce de la Renaissance anglaise parfois attribuée à John Lyly, pour laquelle Agnès Lafont prépare une édition critique en collaboration avec Lindsay Reid (Université de Galway, Irlande). Dirigés par Perry Mills, les Edward’s Boys, avec lesquels l’IRCL a signé une convention de partenariat de recherche en avril 2022, sont partenaires du programme « Shakespeare et citoyenneté » de l’IRCL et du Printemps des Comédiens.

Membres des Pôles 2 « Transferts et traductions dans l’Europe du XVIe – XVIIIe siècles » et 3 « Dynamiques contemporaines des héritages » de l’IRCL impliqués : Agnès Lafont (maître de conférence UPVM3), Adèle Mignard Mocellin (doctorante CIFRE IRCL/Printemps des Comédiens), Janice Valls-Russell (ingénieur de recherche CNRS), Jean Vivier (ingénieur de recherche CNRS).


Atelier de recherche-création autour de The Man of Mode ; or, Sir Fopling Flutter (1676) de George Etherege, comédie de la Restauration anglaise dont Florence March prépare actuellement la première traduction en français en lien avec un travail artistique historiquement informé conduit par Mickaël Bouffard.