Chargement Événements

Éditer les correspondances du XVIIIe siècle : histoire intellectuelle et éditoriale.

14 décembre | 13h15 15h15

« Comment faire quelque chose avec rien (ou presque) : l’édition des 41 dernières lettres de Rousseau (1774-1778 – Œuvres complètes, Classiques Garnier) »

Anne Chamayou

(Université de Perpignan, CRESEM)

Ce séminaire souhaite aborder les grandes questions touchant à l’histoire du livre et des idées avec des éditeurs de correspondances du XVIIIe siècle, à l’heure où les concepts mêmes des Lumières font l’objet de questionnements, si ce n’est d’attaques en règle. Face à des tentations de lecture simplificatrices, voire réductrices, l’historien s’en tient à une ambition tenace mais prudente, cherchant à retrouver les réalités matérielles de la circulation des idées, des savoirs et des livres au XVIIIe siècle. Nous envisagerons les questions de méthode qui se posent à tout éditeur de ces correspondances du passé : spécificité du travail sur les manuscrits et sur l’écosystème archivistique, sur le matériau épistolaire considéré dans sa matérialité et à travers l’histoire des collections, ainsi que les questions de constitution et de délimitation des corpus, les notions telles que celles de correspondances périphériques, de réseaux, mettant en jeu une réflexion sur le centre et la marge, sur la position des acteurs considérés, sur les questions de genre et de statut de l’épistolier dans l’histoire littéraire, culturelle et sociale. Enfin, l’on s’intéressera aux outils numériques propres aux inventaires et aux éditions de corpus épistolaires, aux bases de données et aux problématiques qu’elles suscitent (mise en réseau, interopérabilité, pérennité, éthique).

Détails:

Date :
14 décembre
Heure :
13h15-15h15
Catégorie d’Évènement:
Évènement Tags:

Organisateur

linda.gil (chez) univ-montp3.fr

Université Paul-Valéry Montpellier 3 – Salle 008

Rue Henri Serre – Site Saint-Charles
Montpellier, 34000 France